06 belles choses à savoir sur Young Ace Wayé

J’ai connu Rolf, encore plus connu sous son nom d’artiste Young Ace Wayé, sur le réseau social Facebook. Nous sommes amis. J’ignorais totalement que j’avais un accès direct à une célébrité. Rires. Je l’ai écrit pour lui demander s’il pouvait participer à un meet up, il a répondu oui, sans hésiter.

Ce 16 Novembre 2019, je rencontrais alors pour la première fois, un chevalier vêtu d’une armure, prêt pour toutes les batailles à venir, les rêves pleins la tête et portant assez bien des années de charisme. Nous avons eu la chance qu’il soit de la partie. J’ai pris le temps de m’informer sur son parcours avant, et écouter certains de ses morceaux, pour faire bonne impression. J’ai littéralement été séduite, au final. Du haut de ses 1m80, Young Ace vous fait bouger au rythme de sa passion. Sa musique raconte ce qu’il y a autour de lui. Si vous ne le connaissez pas, dites-vous que vous ne connaissez certainement pas les vrais gens et les bonnes choses.

C’est sans surprise pour moi, qu’il soit retenu parmi les 10 candidats finalistes du Prix Rfi Découvertes 2020, avec son single « Mbok’Oyo ».

Je savais que je devais écrire sur lui. Lui aussi le savait. Mais je ne savais pas quand exactement. Le moment s’est donc présenté lui-même.

La musique urbaine, ce n’est pas trop ma tasse de thé. Mais, lorsque je vois tout le travail acharné auquel se prêtent nos jeunes talents, j’ai beaucoup de respect et d’admiration. Et Young Ace, est un des plus talentueux de notre génération. Il a pris le risque de croire en la musique made in Congo et se donne corps et âme afin de faire rayonner la culture congolaise. Aujourd’hui, il a l’opportunité de représenter le Congo dans le monde, si nous votons pour lui.

Voici pour vous, 06 choses à savoir sur Young Ace. 06 belles choses pour lesquelles nous devons l’aider à remporter le Prix Rfi Découvertes 2020.

1- Young Ace est un fou ou plutôt un génie

« D’abord j’ai fais des études en génie minier puis j’ai finalement travaillé dans l’aviation (😅 aucun rapport n’est ce pas ?) avant de me mettre à fond dans la musique ». Vous avez vu, je n’exagère pas. Il faut être un génie pour sauter de la géologie à l’aviation, pour finalement se retrouver dans le show bizz. C’est une transition de ouf. Il faut avoir la tête entre les deux épaules afin de pouvoir porter ce type de changements. C’est grave un délire. Surtout dans un pays comme le Congo, où on considère que la musique c’est pour passer du temps. Tu quittes des « secteurs sérieux, des boulots sérieux » pour la musique ? Il y a quelque chose qui ne doit pas aller avec toi !

2- Young Ace est un artiste polyvalent

Young Ace fait mille choses à la fois. Il est auteur compositeur, chanteur, rappeur. Il est aussi acteur et mannequin à ses heures perdues. C’est un artiste hors pair. Son talent vacille entre plusieurs genres, et il assure. Mais grave !

Il fait principalement du Hip-Hop/Rap mais aime bien essayer diverses sonorités.

Il s’est fait connaître avec son single « Le bord là », paru en Novembre 2018. C’est un titre dans lequel il parle de plusieurs choses en s’y référant toujours par le terme “bord” très employé dans l’argot congolais. De quoi parle exactement cette chanson ? Il répond : « Je laisse ainsi libre champ à l’imagination de l’auditeur de penser ce qu’il veut ».

3- Young Ace est fan de la bonne bouffe

Oui, vous avez bien lu. Food is Bae, la nourriture est la plus belle chose qui soit arrivée à l’être humain. Merde ! Comment on peut autant aimer manger. Bae c’est dodo. 😴

4- Young Ace maintient toujours le cap

C’est simple : « Se surpasser, toujours être meilleur qu’on l’a été la veille et surtout avoir une vision, un objectif à atteindre ».

5- Young Ace livre la chose la plus fun à savoir sur le single Mbok’oyo

Sorti en Mars 2020, tous les dialogues dans ce clip on été improvisés. Cette année, on a tous dansé sur ce son qui dit tout. Entre les coupures intempestives de courant, la Snde qui suit bien les traces de sa sœur aînée. Nous sommes fatigués de ne pas avoir le minimum, c’est-à-dire : l’eau et l’électricité. Ce n’est pas trop demander.

Mais Young Ace, lui affirme : « Contrairement à ce que plusieurs personnes pensent ce n’est pas un titre où je m’attaque à l’Etat mais plutôt un appel à l’éveil de la conscience de chacun afin que nous sachions notre pays est notre bien le plus précieux et que personne ne viendra en prendre soin pour nous ».

Le clip a été exclusivement tourné à Brazzaville. Il réunit les artistes et créatifs congolais connus et qui font bouger les choses comme Weilfar Kaya, M. Thalès Zokene, Big D, X-Ice, Guer2vie la slameuse, Nix Ozay, Skrappy, Benaja, Jordy Yk (DCoastLife), G-Prod.

Vous pouvez visualiser ce clip en cliquant sur ce lien : https://youtu.be/9wu0gxckaqc

6- Young Ace représente le Congo au Prix Rfi Découvertes 2020 et mérite de le remporter.

Young Ace vise les étoiles. Il veut faire briller le Congo, et rien ne va l’arrêter. Il le dit avec insolence : « J’ai les épaules pour porter notre culture et nos couleurs à des sommets bien plus grands ». Ceci est une déclaration de guerre. Rolf est prêt à dompter l’impossible. Il représente le Congo, et a besoin de notre soutien, à travers nos votes.

Cette année, le Congo a doublement la chance de remporter le Prix Rfi Découvertes 2020. Vous vous rendez compte ? Ça n’arrive pas souvent, il faut qu’on se le dise. Ce prix existe depuis et offre pleins d’avantages aux jeunes talents, en particulier, celui de représenter notre pays, de défendre et vulgariser la culture congolaise un peu partout en Afrique et dans le monde. Guys, il faut qu’on bouge, et qu’on fasse de notre possible. Le Congo mérite de le remporter.

Voir Young Ace Wayé gagner, pourquoi pas Nix Ozay aussi, est un hommage à tous ces jeunes rappeurs et chanteurs, aux jeunes artistes congolais, qui se battent, malgré un environnement peu favorable à l’éclosion des talents, et parfois le manque de soutien des autorités et du public, continuent de défendre leur art, et la patrie.

Pour tous ces jeunes que la société traite de bandits, ou encore de perdus, etc. Ces jeunes dont on se moque la passion et les talents leur rappelant incessamment que la musique n’emmène nulle part, encore moins au Congo. Pour ces jeunes qui comme Young Ace sont têtus comme une mule.

Il a fait ses preuves, et veut aller au delà : conquérir l’Afrique et le monde à travers sa musique, briser les frontières et faire vibrer les jeunes partout dans le monde.

Ça prend moins d’une minute. Vous devez absolument voter pour lui. C’est par ici : https://musique.rfi.fr/prix-decouvertes/vote

Benja Merline

J'étudie le droit international. Je suis éclectique et très éclatée. Je vomis ici mes opinions, à cœur ouvert. C'est un vrai Méli-mélo.

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :