Journée mondiale de Lutte contre le SIDA

Hello ! Mboté ! Aujourd’hui on parle du VIH/SIDA.

En juillet, j’ai participé à un groupe de parole d’une association de femmes séropositives, un groupe de personnes dévouées vivant avec le VIH. Tayuwana est une association qui regroupe les femmes séropositives et affectées à travers des activités comme les groupes de paroles, les repas conviviaux, les sorties thérapeutiques, sensibilise les populations sur l’intérêt du dépistage, effectue des recherches sur les données récentes sur la maladie. Aujourd’hui, c’est une figure en matière de promotion des droits des PVVIH à Pointe-Noire. Ce sont des âmes intrépides.

Donc, Je transportais avec moi mes conteneurs de cliché et de stigmatisation. Je fixais profondément chacune d’elle pour voir l’identifiant du VIH, je suis très bête. Au final la seule chose que ces femmes ont en commun c’est qu’elles sont affectées. Chacune a partagé son histoire. Ça vous gratte, ça vous suffoque.

C’est la journée mondiale de lutte contre le SIDA. Le thème choisi cette année par l’ONUSIDA c’est « Connais ton statut ». Les personnes qui ne sont pas au courant de leur infection sont plus susceptibles de transmettre le VIH à d’autres.

Encore aujourd’hui nous avons plein d’idées fausses à propos de la maladie et du virus. Rappelons-le, le VIH peut se transmettre par l’échange de liquides corporels des personnes infectées notamment, le sang, le sperme et les sécrétions vaginales, le lait maternel. Les contacts avec les personnes affectées comme les poignets de main, les baisers, les ingestions d’eau ou de nourriture ne peuvent transmettre le VIH. Informons-nous, et si possible faisons notre test dépistage.

Sur la prévention et le traitement de la maladie

Les discriminations et stigmatisations liées au VIH font que les personnes hésitent à se faire un dépistage. Néanmoins, sur la prévention, l’utilisation du préservatif (masculin ou féminin), demandez conseil aux prestataires de soin pour le VIH et les IST, le dépistage par les personnes négatives.

L’utilisation des antirétroviraux pour la prévention pour les personnes affectées, la prophylaxie pré exposition qui consiste en la prise quotidienne des médicaments antirétroviraux par les personnes négatives pour bloquer la transmission du virus ainsi que la prophylaxie post exposition qui consiste à prendre les AVR dans les 72 suivant une exposition au VIH pour prévenir l’infection (beaucoup conseillée aux victimes de violence sexuelle).

admin

0 réflexion sur « Journée mondiale de Lutte contre le SIDA »

  1. Ton histoire a bien commencé puis c’est une litanie de conseils qu’on pourrait trouver sur n’importe quel site de santé qui est déversée machinalement avec une seule envie poster quelque chose en ce jour dédié à la lutte contre le vih.
    Je pense que tu peux mieux faire, tu peux nous faire rêver, nous faire réfléchir,.nous faire questionner…
    J’ai lu un post sur toi sur les réseaux sociaux alors je voulais te lire.
    J’espère être surpris sur ton prochain post, j’espère apprendre voir rêver.

    Courage et félicitations pour ton prix avec les “Innovator ladies” !

  2. Bonjour Ariel et merci pour ton commentaire bien que je le trouve un peu “agressif”, lol. Justement l’idéal, enfin pour moi c’était aussi de partager les données récentes à propos du virus. Mais bon, je prend note.

    Encore merci pour la lecture, bien de choses à toi !

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :